Mariage

Qu’est-ce qu’un circuit court ?

15 octobre 2018 - Aujourd’hui, les producteurs agricoles doivent faire face aux exigences des consommateurs qui ne cessent d’évoluer. Soucieux de respecter l’environnement et de manger plus sainement, les consommateurs sont de plus en plus nombreux à privilégier une consommation locale. Pour cela, le circuit court, une pratique de commercialisation des produits agricoles, permet aux consommateurs d’adopter une alimentation durable.

Depuis toujours, S&B Traiteur favorise les produits frais et les produits locaux. Travailler avec des producteurs locaux fait partie de nos valeurs, car cela à un impact écologique, économique et gustatif. Tous nos menus tiennent compte de la saisonnalité des produits. Le circuit court est idéal pour nous, chef de cuisine. On peut voir le produit, le sentir, échanger avec le producteur sur ses cultures pour, par la suite, les mettre en valeur dans vos assiettes.

En quoi consiste le circuit court ?

Le circuit court est un mode de commercialisation des produits agricoles qui limite les intermédiaires entre le producteur et le consommateur. Le but étant de créer une certaine proximité géographique et relationnelle entre ces derniers. Néanmoins, il n’existe aucune distance géographique limite pour parler de circuit court.

Ce système permet notamment aux producteurs d’obtenir des retours sur la qualité de leurs produits directement de la part des consommateurs.

De leur côté, les locavores, c’est-à-dire les consommateurs qui privilégient une alimentation locale, bénéficient d’une transparence sur la provenance et la qualité des produits. De plus, ils contribuent au respect de l’environnement et au développement de l’agriculture locale, tout en s’alimentant de façon plus saine.

Infographie INRA Véronique Gavalda

Quels sont les types de circuits courts ?

Il existe deux catégories de circuits courts : la vente directe et la vente indirecte.

La vente directe

La vente directe signifie qu’il n’y aucun intermédiaire entre le producteur et le consommateur. L’agriculteur bénéficie alors d’une liberté d’action pour vendre sa marchandise avec la méthode de son choix. L’absence d’intervenant extérieur lui permet aussi de fixer un prix juste sur ses produits.

Pour cela, plusieurs solutions de vente s’offrent à lui :

La vente à la ferme :

Le producteur a la possibilité de vendre sa marchandise dans un magasin situé directement à la ferme. De la même manière, certains agriculteurs possèdent leur propre restaurant qui leur permet de servir leurs produits frais. Il existe également la cueillette libre-service et la cueillette libre-récolte. Dans le premier cas, le consommateur cueille les produits qu’il souhaite et les achète ensuite. Concernant le système de la cueillette libre-récolte, le consommateur doit au préalable acheter une parcelle ou un arbre pour en récolter la production.

La vente en dehors de la ferme :

Pour vendre à l’extérieur de son espace de production, l’agriculteur a la possibilité de se rendre sur les marchés, ou encore effectuer une tournée de livraison à domicile. Il peut également participer à des événements comme des foires ou salons pour faire découvrir ses produits et élargir sa clientèle. Aujourd’hui, de plus en plus de producteurs optent pour la vente par correspondance en proposant leurs produits sur internet.

Producteur de légumes à Saint-Malo

 

La vente indirecte

Dans le cadre de la vente indirecte, il y a un seul intermédiaire entre le producteur et le consommateur. Celui-ci permet à l’agriculteur de ne pas avoir à assurer seul la commercialisation de ses produits. Dans certains cas, c’est aussi un choix car le producteur ne dispose pas d’une proximité géographique suffisante avec sa clientèle.

Pour vendre à l’aide d’un intervenant, l’agriculteur a le choix entre :

La vente dans un magasin  :

Le producteur peut passer par un magasin pour vendre ses produits. Le propriétaire du commerce touche alors une commission sur la vente. Dans ce système, l’agriculteur peut choisir un petit magasin qui vend des produits locaux. Mais il peut aussi proposer ses produits dans la grande distribution comme Carrefour.

La vente dans un restaurant  :

Les restaurateurs s’efforcent de proposer des produits frais pour satisfaire leurs clients. De plus en plus exigeante, cette clientèle désire aujourd’hui consommer davantage de produits locaux. Pour cela, le circuit court est idéal et crée de plus en plus de partenariats entre restaurateurs et producteurs.

La vente chez un autre producteur  :

L’agriculteur qui ne disposent pas d’espace de vente sur son lieu de production a la possibilité de vendre sa marchandise en dépôt-vente chez un autre producteur. Ce dernier peut également acheter ses produits pour les revendre à son compte.

La vente sur des plateformes internet  :

Tout comme la vente directe sur internet, les producteurs peuvent choisir de vendre leur produits via des plateformes internet. Cela leur permet d’obtenir une visibilité supplémentaire sur le web.

recette asperge fraiche menu mariage

Pourquoi privilégier le circuit court ?

Le circuit court possède de nombreux avantages. C’est une méthode de commercialisation favorable pour les producteurs agricoles, qui permet également aux consommateurs de mieux s’alimenter. Le circuit de commercialisation court renforce notamment les liens entre producteurs et consommateurs. Il permet, dans le cadre d’une vente directe, que l’acheteur soit en contact avec l’agriculteur. Cela offre la possibilité au producteur de récolter les avis de sa clientèle et les consommateurs profitent d’une totale transparence sur la provenance des produits.

De plus, privilégier une consommation en circuit court signifie que vous consommez localement. C’est-à-dire que vous participez au développement de la production agricole de votre région ou de votre pays. Cela a un impact écologique et économique. En effet, en consommant des produits locaux, la marchandise n’est pas importée depuis l’étranger. Cela permet d’émettre moins de gaz à effet de serre. Les produits ont également moins besoin d’être protégés, donc l’utilisation des emballages est limité. En réduisant les transports et certains maillons de la chaîne de distribution, les producteurs et les consommateurs peuvent réaliser des économies importantes.

D’autre part, les circuits courts permettent de cultiver et consommer des produits en fonction des saisons. De ce fait, les agriculteurs utilisent moins de pesticides et les aliments répondent mieux à vos besoins nutritionnels selon la saison. Les fruits et légumes sont d’autant plus savoureux lorsqu’ils mûrissent sur la plante et non lors du transport.

Enfin, la culture des produits destinés à une commercialisation en circuit court permet de créer de l’emploi. En effet, les producteurs doivent s’adapter aux nouvelles demandes des consommateurs et ils ont parfois besoin de formation ou d’aide complémentaire.

Traiteur rennes circuit court